************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

mercredi 24 juin 2015

En Guinée, le paludisme a « vraisemblablement » fait plus de morts qu’Ebola

Le Monde.fr avec AFP
24.06.2015

Les établissements de soins guinéens ont accueilli 74 000 cas de paludisme en moins en 2014,
 ce qui a conduit à une hausse sensible du taux de mortalité du paludisme.
Baz Ratner/Reuters

L’épidémie d’Ebola a conduit à une explosion des cas de paludisme non traités en Guinée, et donc à une hausse sensible du taux de mortalité dû à la maladie, selon une étude publiée mercredi 24 juin dans la revue The Lancet Infectious Diseases. 

Le rapport précise que les établissements de soins guinéens ont accueilli 74 000 patients atteints de paludisme en moins en 2014 par rapport aux années précédentes. Le docteur Mateusz Plucinski, des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) d’Atlanta, qui a coordonné l’étude, a fait savoir à l’Agence France-Presse (AFP) que les morts supplémentaires dues au paludisme étaient « vraisemblablement beaucoup plus importantes que celles provoquées par le virus Ebola ». 

Lire la suite sur Le Monde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire