************ BONJOUR, J'AIMERAIS BEAUCOUP RETROUVER ET ENTRER EN CONTACT AVEC MME MARTINE DUPONT QUI EST NOMMEE SUR CE SITE, CAR ELLE A BIEN CONNU MA MAMAN AVEC QUI ILS ONT VECU A COQUILHATHVILLE. D'AVANCE UN GRAND MERCI. NADINE NANDU - EMAIL : nadinenandu@skynet.be ************ AU MUSEE DU QUAI BRANLY A PARIS, L'AFRIQUE DES ROUTES, DU 31 JANVIER 2017 AU 12 NOVEMBRE 2017 ************

dimanche 29 novembre 2015

Bientôt 310 millions d’Africaines mariées avant 18 ans ?

Le Monde 
26/11/2015 
Par Le Monde

Amina Kamara, 15 ans, fait la lessive avec son fils de six mois sur le dos. 
Village de Motonko, dans le district de Moyamba, en Sierra Leone, novembre 2015. 
Crédits Unicef/Kassaye

Brigitte a été mariée à l’âge de 13 ans, en République démocratique du Congo. Son mari Justin était à peine plus âgé : il avait 15 ans. « Je suis tombée enceinte la même année, et j’ai dû arrêter l’école », raconte-t-elle, amère. Aujourd’hui, elle a 17 ans et est mère de deux enfants. Son mari, parti travailler dans une mine de Shabunda dans le Sud-Kivu, n’est jamais revenu. 

Fatimetou, Mauritanienne, avait 13 ans aussi. Mariée à « un vieillard » – le scénario le plus répandu – dont sa mère la force à partager la couche, elle enchaîne les fugues. Sa famille la renvoie chez son mari. Elle dort dans la rue, s’accroche à ses études malgré tout. Et attend aujourd’hui qu’un juge prononce le divorce. Fatimetou fait partie des 35 % de filles mariées avant l’âge de 18 ans et des 15 % mariées avant 15 ans en Mauritanie, où cette pratique est pourtant interdite. 

La suite sur Le Monde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire